PATRIMOINE MEOUNAIS
ARTS CULTURES ET TRADITIONS
NOTRE PREMIÈRE EXPO 2008
PHOTOS EXPO 2009
JOURNEES PATIMOINE 2009
Vign_1964_081_001_web
Le grand rendez-vous du Patrimoine pour une mémoire partagée
Les Journées du Patrimoine de Méounes ont eu lieu le 3e week-end du mois de septembre soit le 19 et 20. Fortes d'un succès croissant depuis leur première édition, ces journées ont permis à tous de (re)découvrir le patrimoine local, ainsi que les hommes et les femmes qui ont travaillé pour son entretien et sa mémoire. Belle initiatives locales. Merci à Michèle Ponce-Bourgeon, Christiane Palaget, Gilbert Roubaud et Sabine Denecé.
Un Rendez-vous, qui n’a pas manqué de susciter l’émotion de nos aïeux. Des thèmes bien différents étaient à l’honneur, témoins d’activités diverses.
Nos badauds ont pu découvrir quelques mois de travail en partenariat avec Les Amis de Méounes : exposition historique, exposition d’objets anciens (Merci à la mairie, merci à Mr Boldrini) et photographique (merci à Gilbert ROUBAUD et aux Méounais).
A l’honneur, les vieux métiers, le matériel agricole, l’outillage, la photographie, la chasse, les commerces, la couture, les cerises, les vendanges, la coopérative, les personnages mais aussi les éléments immatériels comme le savoir faire, les langues régionales, la gastronomie.
Contes et légendes ont fait l’objet de témoignages et commentaires durant ces deux journées, tout cela joliment racontée par Lucette TEISSEIRE, force vive du Village. Souvenirs et anecdotes nous ont été très profitables ; un vrai libre ouvert notre Lucette………..
Merci également à : Eric Roubaud et Sabine Denécé,  François Deniel, Dominique Del Pia et Michèle Roubaud pour leur présence durant ces deux jours. Merci aussi à Renée Robert pour le prêt de son costume provençal.

Cette manifestation doit constituer aujourd’hui un événement majeur dans notre commune.
Merci à tous.
Sabine Dénecé
BILAN EXPO 2008
Vign_1973_644_001_web

Les journées du Patrimoine des 21 et 22 septembre 2008 dernier se sont déroulées dans une ambiance joyeuse et nostalgique. Près d’une centaine de visiteurs se sont déplacés samedi, et autant le dimanche.
Cette manifestation doit constituer aujourd’hui un événement majeur dans la commune.

Elle constitue la mémoire du village et regroupe les métiers et outils d’autrefois, des scènes de la vie quotidienne et l’histoire de notre village. Nous devons sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine riche en culture.
Méounes mérite bien que l’on s’y attarde un peu, faisons donc le nécessaire pour en conserver son identité. Il n’est nullement question de se refuser à la vie actuelle mais gardons ensemble l’image de notre cher village du temps jadis.

Nous avons donc réussit notre rôle de sensibilisation à la reconquête de notre village beau et authentique mais souvent méconnu pour certains. Les rues de notre village, les fontaines et les chemins de nos campagnes, ont été si on peut le dire « arpentés » par de nombreux visiteurs pour découvrir ou redécouvrir les éléments bâtis et paysagers qui les jalonnent.
A l’honneur, la musique, la peinture, les vieux métiers, le matériel agricole, l’outillage, la photographie, la pêche et la chasse mais aussi les éléments immatériels comme le savoir faire, les langues régionales, la gastronomie, les contes et légendes ont fait l’objet de témoignages et commentaires durant ces deux journées, tout cela joliment racontée par Jean Claude CAMPANA et Lucette TEISSEIRE. 

N’oublions pas les enfants de notre école primaire, qui nous ont fait une visite le lundi 23.
Grâce à leurs instituteurs, ils ont pu découvrir des tas de choses, tant ignorés pour eux, tel que :
Les anciennes écoles, l’ancienne Mairie, nos fameuses sources précieuses, les inondations, les restaurants, les traditions, les vêtements, les tuileries, la pêche, la vigne, les cerises, les
écrevisses et biens d’autres secrets qu’abritent notre village.
Mr CAMPANA, toujours présent, été là pour les « transporter » dans cette époque formidable.
Tous ravis et songeurs, ils sont repartis la tête pleine, tous prêts à faire leur compte rendu à leurs instituteurs.


Elle constitue la mémoire du village et regroupe les métiers et outils d’autrefois, des scènes de la vie quotidienne et l’histoire de notre village. Nous devons sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine riche en culture.
Méounes mérite bien que l’on s’y attarde un peu, faisons donc le nécessaire pour en conserver son identité. Il n’est nullement question de se refuser à la vie actuelle mais gardons ensemble l’image de notre cher village du temps jadis.

A l’honneur, la musique, la peinture, les vieux métiers, le matériel agricole, l’outillage, la photographie, la pêche et la chasse mais aussi les éléments immatériels comme le savoir faire, les langues régionales, la gastronomie, les contes et légendes ont fait l’objet de témoignages et commentaires durant ces deux journées, tout cela joliment racontée par Jean Claude CAMPANA et Lucette TEISSEIRE.

Un grand merci à tous les Méounais qui ont répondu présent à notre appel ainsi qu’à nos attentes et même bien au-delà, car de près ou de loin, ils ont participé activement à la réalisation de ce projet qui nous tenait depuis longtemps à cœur, un grand MERCI à toutes les personnes nous ayant gentiment prêté ces documents et autres objets précieux sans lesquels un tel ouvrage n’aurait pu être réalisé
Gilbert Roubaud et Sabine Dénecé


 
Georges_Brassens-Les_amoureux_des_bancs_publics
© 2008 création
DENECE SABINE
Créer un site avec WebSelf